You are here: Home // Non classé // Mobilisation Européenne pour le droit à l’avortement – Le jeudi 28 septembre 2017 à partir de 18h30 – Rassemblement place de la Comédie

Mobilisation Européenne pour le droit à l’avortement – Le jeudi 28 septembre 2017 à partir de 18h30 – Rassemblement place de la Comédie

Appel unitaire pour le droit à l’avortement –

Appel du collectif  Egalité Femmes/hommes de l’UD CGT 69 « TOUS DES LYONNES » a participé au rassemblement place de la Comédie pour le droit à l’avortement et à se mobiliser contre la Loi Travail XXL : Les droits des Femmes passent (aussi) à la trappe. Lire le tract : tract loi travail droit des femmes

La CGT, avec un collectif d’associations féministes et syndicales appelle à la mobilisation européenne le 28 septembre prochain, journée mondiale pour le droit à l’avortement. La mobilisation est notamment soutenue par le comité des femmes de la CES et par la fédération européenne des services publics (EPSU). L’appel unitaire ainsi que la liste complète des signataires sont disponibles ici : http://avortementeurope.org/

Le contexte

Face à la montée de mouvements réactionnaires et rétrogrades en Europe, les droits des femmes sont remis en cause, notamment l’avortement. Pour la CGT, le droit à l’avortement est un droit fondamental des femmes qui garantit leur droit au travail. Dans certains pays européens, l’avortement est interdit (Malte) ou sous des contraintes très fortes en Pologne ou en Irlande. En France, des groupes « anti-choix » sont très actifs, sites internet fallacieux, menaces des femmes aux abords des centres IVG, tags des plannings familiaux… Alors que plusieurs mesures phares ont été prises pour améliorer l’accès à l’avortement dans la loi française en 2016 (suppression de la notion de détresse, remboursement à 100 % et suppression du délai de réflexion entre autres), l’accès n’est toujours pas garanti dans tous les territoires du fait des restructurations hospitalières qui ont conduit à la fermeture de nombreuses maternités et centres IVG (plus d’une centaine), ni pour tous les publics, comme le montrent notamment les difficultés éprouvées par un certain nombre de femmes étrangères à avoir recours à une IVG totalement prise en charge et dans de bonnes conditions. Certains centres hospitaliers de proximité ne trouvent pas de médecins pour pratiquer des avortements à cause de la clause de conscience qui permet à tout médecin de refuser de pratiquer un acte médical autorisé par la loi, qu’il estimerait contraire à ses convictions personnelles (mais avec l’obligation d’orienter vers un autre médecin, pas toujours appliquer).

Lire :

Tract unitaire (associations, syndicats, partis politiques…) tour opérator 4 p 28 09 2017

Tract confédéral IVG 20170920_IVG_Tract_FC (1)

 

 

 

 

comment closed

Copyright © 2009 La CGT du Rhône. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.