You are here: Home // Non classé // Libertés syndicales – Le 5 février 2018

Libertés syndicales – Le 5 février 2018

Le 5 février 2018 à 13h, rassemblement devant la Cour d’appel de Lyon, en soutien pour Martin, militant CGT de St-Etienne réprimé depuis maintenant 1 an et demi.

Nous invitons toutes les forces CGT, Unions Locales, Unions départementales, militant-e-s, sections syndicales, syndicats, à venir soutenir massivement notre camarade.

Toutes les forces seront les bienvenues.

A l’heure où la répression syndicale s’aggrave partout en France, où les discours médiatiques s’acharnent sur notre CGT, face a l’acharnement et à la répression : solidarité, détermination et mobilisation!!

*******************************************************************************************************************

Le 12 mai 2016, en pleine lutte contre ce qui n’était encore que le projet de Loi El Khomri, une banderole était déposée sur le balcon de la permanence du député Jean Louis Gagnaire à St-Etienne.

Suite à cela, la répression s’abattait sur les militants CGT stéphanois.

Martin, poursuivi pour avoir blessé seul 7 policiers équipés en tenue anti-émeute en moins d’une minute, a été condamné en 1ere instance à 3850€ d’indemnités à verser aux « victimes », 8 mois de prison avec sursis et 5 ans d’inscription au casier judiciaire. Il fait appel.  Le 9 octobre 2017, Martin comparait à la Cour d’appel de Lyon. La partie adverse demande à la dernière minute de verser aux débats une vidéo cryptée et totalement illisible. Le Juge écarte dans un premier temps de fait cet élément puisque inexploitable, puis reporte finalement l’audience au 5 février 2018 afin de laisser le temps à l’accusation  de tenter de consolider un dossier vide et dénué de bon sens.

 Pour Jules, Nina et Yvan, d’abord relaxés en 1ere instance  à St-Etienne, ils se sont vus condamnés par la Cour d’appel de Lyon le 16 janvier 2018 à 6176€ d’indemnités et d’amendes pour effraction. Jules écopant également d’une peine complémentaire de 4 mois de prison avec sursis pour rébellion.

« La solidarité humaine est un lien fraternel et reste notre meilleure arme face à la répression. »

Tract : Tract05fevriermartincgt

 

 

 

comment closed

Copyright © 2009 La CGT du Rhône. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.