You are here: Home // Non classé // Les cheminots déterminés !

Les cheminots déterminés !

Communiqué CGT, Lyon, 27 avril 2018

La CGT cheminots de Lyon tire le signal d’alarme et alerte les usagers des TGV des dangers auxquels ils sont exposés.

En effet, la Direction de la SNCF, a toutes les difficultés pour faire circuler ses trains en dehors des séquences de grève. Cela est la conséquence de la casse de l’outil de production, sacrifié sur l’autel de la séparation des activités, avec la dédicace des agents à un seul produit ; dans le seul objectif de se préparer à l’arrivée de la sacrosainte concurrence.

Or, la Direction, contraint des contrôleurs OUIGO, dont la majorité des trains sont TOUS supprimés pour cause de non priorité économique (les clients du low cost apprécieront), à assurer des TGV classiques (INOUI), sans n’avoir jamais exercé sur ce type de trains au préalable. Les ASCT Ouigo ne sont pas équipés des agrès nécessaires a ce type de train, ne connaissent pas les spécificités règlementaires et affichages de sécurité liés a la circulation de ces trains, ne sont pas formés aux procédures spécifiques de ces tgv, ne sont pas identifiables par les voyageurs et ne peuvent donc pas porter assistance à ceux-ci en termes de sureté.

C’est donc la sécurité ferroviaire qui est remise en cause avec au passage la mise en danger des usagers et du personnel.

Les circulations sont de plus en plus dangereuses par la faute de la Direction. Les différents métiers au sein de l’entreprise sont dans une situation critique. La maintenance des voies et le matériel sont en souffrance.

La sécurité des circulations et la sureté des usagers ne sont plus assurées. La SNCF agit de façon irrationnelle et dangereuse. Il n’y a qu’à voir dernièrement le dernier recours a du personnel cadre sédentaire du C2O de OUIGO, pour aller conduite des trams trains de l’ouest lyonnais dans une inconscience totale !

Cette position POLITIQUE à la botte du président des ultra riches, Monsieur Macron, ne vise qu’a casser la lutte des cheminots à tout prix, quitte à sacrifier toutes les procédures et les principes de précautions de sécurité qui régissent le RAIL.

Quand il s’agit de briser les grèves, comme quand il s’agit de faire des économies, LA SECURITE est reléguée au second plan.

A Lire aussi : Communiqué du Syndicat National des Cadres Supérieurs du Groupe Public Ferroviaire :

SNCS-LETTRE-a-Mme-BORNE-04.04.18-vd-31

La CGT ville de Lyon soutient et appelle à participer aux mobilisations aux côtés de nos camarades cheminot1

20160517 – INFOLUTTES 12

Une cinquième séquence, les cheminots acteurs de leur grève …

 Lundi 23 Avril, 400 cheminots ont manifesté en direction de la préfecture. La délégation CGT a été reçue pour porter les revendications de la plateforme unitaire ainsi que le rapport de la CGT « Ensemble pour le Fer ».

ENSEMBLE POUR LE FER

12 fiches ensemble pour le fer

La délégation CGT a dénoncé la répression policière contre les étudiants, elle a également défendu les services publics de la santé et de l’énergie.

La CGT a ensuite dénoncé la situation des travailleurs du bâtiment, la question des travailleurs détachés et par voie de conséquence la pression exercée sur les conditions sociales des salariés de la branche. Les patrons du bâtiment sont des sous-traitants de la SNCF (Eiffage, Bouygues…etc).

Plan de Transport du 24/04 : 1 TGV sur 3 et 1 TER sur 10 et sur l’Ouest Lyonnais aucun tram-train ne circule. Contrairement aux annonces de la direction, le trafic ne reprend pas.

La CGT s’invite au Printemps des entrepreneurs.

Mardi 24 Avril : 900 manifestants dans les rues de Lyon dont 650 cheminots sont allés à la rencontre des dirigeants du MEDEF réunis au Double Mixte à Villeurbanne, qui ressemblait pour l’occasion à un camp retranché avec forte présence des agents du service public du ministère de l’intérieur.

Une délégation unitaire a été reçue par des représentants régionaux du MEDEF qui ont découvert nos propositions CGT d’une véritable réforme ferroviaire : « la Voie du Service Public ».

La CGT a fait la démonstration de l’inefficacité de l’ouverture à la concurrence dans le Fret ferroviaire. Le Fret à toute sa pertinence, d’ailleurs les chargeurs alertent la SNCF sur des arrêts de production sur plusieurs sites comme Arkema et Gefco ainsi que des arrêts de hauts fourneaux chez Arcelor Mital.

La direction du Fret dit assurer à peine 10% du trafic les jours de grève et 40% entre les séquences.

 

 

comment closed

Copyright © 2009 La CGT du Rhône. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.