You are here: Home // Non classé // La réforme ferroviaire, à peine votée, les usagers vont en sentir les premiers effets.

La réforme ferroviaire, à peine votée, les usagers vont en sentir les premiers effets.

Débat public le mercredi 26 septembre à 18h pour le maintien de la ligne Givors-Lyon. Voir tract : 20180918-tract usagers givors-lyon (1)

LIRE / communique de presse action oullins 18.09

La SNCF a profité de l’été pour supprimer définitivement la relation omnibus Givors Ville/Lyon Perrache, c’est donc moins de desserte pour Givors mais aussi pour la gare d’Oullins qui a inauguré un pôle d’échange multimodal il y a deux ans.

La direction SNCF TER AURA utilise la problématique des travaux en gare de Lyon Part Dieu pour revoir son plan de transport : suppression de 6 trains aux heures de pointe sur Villards-les -Dombes/Lyon, sur Lyon/St-Etienne suppression de 12 trains, sur l’axe Grenoble/Lyon c’est la suppression de 10 trains en heures creuses, sur Lyon/Genève c’est la disparition des dessertes de Tenay et Virieu. Cela se fera au changement de service en décembre 2019, il n’y a aucun engagement de la part de la SNCF pour rétablir l’offre au-delà de 2020 !

Les usagers comme les élus découvrent les conséquences de la réforme ferroviaire. Certains l’ont voté, sans l’avoir lu, ni compris.

Pour rappel, le rapport Spinetta qui a servi de base pour la rédaction de la réforme ferroviaire, préconise la fermeture d’un certain nombre de lignes comme Lyon/Bourg-en-Bresse, Ligne Lyon/Roanne, Ligne St-Etienne/Montbrison, Ligne Lyon/Le Puy et Ligne Lyon/Paray.

Ces lignes ne seront plus prises en compte en termes d’investissements par la SNCF mais à la charge des Régions, le tout dans un contexte de contrainte budgétaire et de désengagement de l’Etat dans les Contrats de Plan Etat Région et au vu de la convention TER AURA négociée au rabais entre la SNCF et la Région, on peut avoir des doutes !

Le modèle de déconstruction du service public est à l’oeuvre également dans l’électricité et le gaz où la FNME CGT construit depuis le mois d’avril une bataille car l’énergie est notre bien commun à tous, Elle doit rester au centre des enjeux de la société de demain même si elle est malmenée par les gouvernements ultralibéraux qui passent et s’installent au gré des élections.

SNCF, Electricité, Gaz, la CGT s’inscrit dans la défense d’un projet de société qui passe par un vrai service public, garant de la cohésion sociale, de l’égalité de traitement et de la solidarité.

L’été et la HAUTE température n’ont pas empêché les mobilisations :

  Mardi 17 et Mercredi 18 juillet : Rassemblement Mines et Energie à l’occasion du Tour de France sur le site du barrage de Roselend en Savoie. (initiative dans la continuité des Barrages à défendre)

Communiqué de Presse CGT 18 juillet Tour de France

 

     

Jeudi 19 juillet : Devant la gare de Sathonay, le Secteur CGT Cheminots Région de Lyon et la FNME CGT ont de manière symbolique procédé à la réouverture de la ligne Lyon/Trévoux.

27072018 prise de parole réforme ferroviaire

comment closed

Copyright © 2009 La CGT du Rhône. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.