You are here: Home // Non classé // La CGT s’exprime

La CGT s’exprime

Si d’ores et déjà des centaines de milliers d’intérimaires, de CDD, de précaires et de salariés de petites entreprises ont été licenciés, bien des plans de licenciements collectifs, voire de fermeture pure et simple, se préparent aussi dans de nombreux secteurs et de grands groupes.  

Cité par le Journal du Dimanche, le président du groupe Alpha, spécialisé dans le conseil aux entreprises, indique qu’une « vague de PSE est en préparation ». Une autre spécialiste de ces plans de licenciements (« Plans de sauvegarde de l’emploi ») indique que les cabinets de conseil en restructuration sont « pris d’assaut »par les employeurs et « croulent sous les demandes ».  

Sans surprise, nombre d’entre eux ne sont que des plans orchestrés de longue date et destinés à augmenter la productivité ou à libérer des capitaux pour aller dans des secteurs ou des placements plus rentables. « L’effet d’aubaine joue, le Covid sert de voiture-balai », indique cette responsable.  

D’autres frappent des secteurs ou des entreprises soudainement touchés par la crise économique, à laquelle le coronavirus a servi de détonateur. De nombreuses entreprises sous-traitantes par exemple, dans le domaine de l’aéronautique, de l’automobile, du tourisme ont vu leurs commandes chuter et préparent de tels plans. Quelle que soit l’accumulation de profits et de dividendes dans la période précédente, le premier réflexe patronal en cas de mévente, réelle ou supposée, est de licencier préventivement. Les prétendus « premiers de cordée » s’empressent, d’un coup de pied, d’envoyer par le fond ceux qui les portaient sur les épaules.

Pour sauvegarder les intérêts des  salariés et donc de la population il faudra nous préparer à nous affronter au pouvoir des actionnaires.

(Expression Cgt chimie)

SANOFI précipite FAMAR Lyon en liquidation judiciaire 

A travers le monde, les plus grands laboratoires pharmaceutiques se mobilisent pour trouver un vaccin contre le COVID-19. Derrière cet enjeu sanitaire sans précédent se cache aussi la course à celui qui sortira en premier le vaccin pour un marché de plusieurs milliards de dollars.

Ces industriels de la santé, dont SANOFI, client historique, bien que satisfait des efforts portés par les salariés de FAMAR LYON tout au long de la procédure judiciaire, ont décidé de stopper toutes commandes après le mois de juillet 2020, alors que notre portefeuille produits compte des Médicaments d’Intérêt Thérapeutique Majeur (TERALITHE, GARDENAL, NOTEZINE, DISULONE, GLUCOPHAGE, CONCOR…) ou encore pouvant faire l’objet d’études cliniques pour combattre le COVID-19 (CHLOROQUINE, LARGACTIL).

Lire la suite : Communiqué de presse 20 mai 2020 v2

*******************************************************************************************************

La SAD Presstalis distributeur de la presse nationale en province liquidée ! Jugement du tribunal de commerce Incompréhensible !

L’année dernière le gouvernement a décidé de libéraliser le secteur de la distribution de la presse en vidant de sa substance la loi Bichet pour mettre fin à un système coopératif égalitaire et solidaire favorable à l’ensemble des éditeurs.

Lire la suite : Communiqué commun du 16 mai 2020 – UD, UL, SGLCE SAD

 

comment closed

Copyright © 2009 La CGT du Rhône. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.