You are here: Home // Non classé // La Ville de Lyon n’arrive pas à recruter ?

La Ville de Lyon n’arrive pas à recruter ?

La CGT ville de Lyon organise un bureau d’embauche le mardi 07 juin de 14h à 17h place de la comédie. (Coté mairie)

N’hésitez pas. Venez nombreuses et nombreux !

Nous nous engageons à porter à l’administration l’ensemble des candidatures déposées !

Alors que le chômage touche massivement la population active, la Ville de Lyon a plus de 500 postes vacants non pourvus, soit près de 6% de ses 8500 agents.

C’est une aberration, et la CGT ville de Lyon alerte depuis de longs mois le maire sur les conditions de travail des agents de la Ville de Lyon qui se dégradent de plus en plus, notamment par le manque d’effectif.

Les agent-es de la Ville subissent le manque de personnel. Depuis le début de la crise Covid, les fonctionnaires territoriaux ont fait partie des « premiers de cordée ». Le service public a été assuré, malgré les mises en isolement ou les arrêts covid, les agents ont tenu leurs postes dans tous les services. Et continuent à assumer les difficultés structurelles ou d’organisations.

Mais les agents fatiguent : pressions, épuisement professionnel, risques organisationnels, … le tout sans reconnaissance financière, un point d’indice toujours gelé et des conditions d’existence de plus en plus difficiles : Le quotidien des agents qui assurent le service public au quotidien pour les Lyonnaises et Lyonnais n’est vraiment pas un long fleuve tranquille.

Nous ne jugerons pas ici la politique mise en place par nos élu-es, mais sans les moyens humains nécessaires, les agents de la ville de Lyon et le service public vont droit dans le mur.

Pour ces raisons la CGT Ville de Lyon a déposé un préavis de grève pour le 07 juin toute la journée pour l’ensemble des agents de la Collectivité.

Nous revendiquons pour les agents :

  • La prise en compte de l’avis des agents pour ce qui est de l’organisation de leur travail, comme des alertes de dysfonctionnement qu’ils, elles et leurs représentant-es peuvent faire.
  • De vraies négociations salariales, surtout pour les catégories qui ont été les grands oubliés des quelques mesures prises.
  • Le versement d’une prime d’urgence inflation de 1000 euro fin juin, en attendant la conclusion de ces négociations salariales.
  • Des embauches pérennes à minima, à hauteur des 6% de postes vacants.

TRACT CGT 

AUTRE INFOS / Eclairage Ville de Lyon : communiqué de Presse – « Il va faire tout noir »

 

 

comment closed

Copyright © 2009 La CGT du Rhône. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.